chant prénatal

Préparer son accouchement avec le chant prénatal : mon avis, mon expérience

Lors de mon premier rendez-vous à la maternité, la sage-femme m’a proposé de participer à une préparation à l’accouchement un peu originale : le chant prénatal. J’ai tout de suite accepté avec grand plaisir cette expérience pour préparer l’arrivée de cette nouvelle demoiselle !

Le chant prénatal… Qu’est ce que c’est ?

Non, vous n’allez pas intégrer une chorale de poule pondeuse. Le but du chant prénatal c’est de chanter pour plusieurs raisons : rentrer en contact avec le fœtus, se relaxer, préparer l’accouchement (si, si c’est possible), préparer le ou les plus grands à l’arrivée du petit dernier.

Chanter

En toute franchise, beaucoup de chants proposés ne m’ont pas vraiment « parlés » : les paroles de certains chants à textes en particulier. Vous allez me dire ça commence mal ! J’ai plus apprécié les comptines et petites berceuses.

L’un des avantages du chant prénatal c’est que les chants chantés régulièrement par la maman durant la grossesse apaiseraient bébé une fois né. J’ai hâte de voir ça !

La sage femme a bien compris que je n’étais pas forcément adepte de tous ses chants. Mais je la remercie parce qu’elle a vraiment fait un effort pour adapter son cours aux attentes et aux envies de chacune.

Se relaxer et préparer l’accouchement

Durant les cours, nous avons fait pas mal d’exercices de relaxation par le son. J’avoue que c’est vraiment cela que j’ai préféré. Émettre des sons simples ( O-A-O, OU… je vous l’ai dit des sons simples !) , les faire voyager dans le corps me rappelaient certains exercices de yoga. Ces exercices font travailler le souffle et la détente, indispensables pour le jour J, pour gérer les contractions et les efforts de poussées (pour ça je ne suis pas certaine d’avoir hâte !).

Chanter avec le plus grand

La sage-femme nous a encouragé à chanter avec nos plus grands. C’est marrant car MademoiselleS, bien que je chantais déjà avant des comptines,  s’est vraiment mise à chanter d’elle même depuis que j’ai commencé le chant prénatal. Hasard ou juste peut être parce que ça chante plus souvent à la maison ?

Bon allez, prochaine grossesse c’est sophro… ou pas !

•••••

Merci Pascaline pour cette belle découverte.

 

 

 

 

 

 

 

5 Comments

  • Ca ne m’a jamais attirée…Peut être un peu peur du ridicule, mais aussi et surtout je ne suis pas fan de ce genre de concepts un peu « new age », je n’aime pas la sophrologie, et aller chez natures et découvertes dans une ambiance sensée être apaisante, me rend folle! pas trop pour moi je crois, la préparation « classique » me va très bien !

    • Nozoaï

      C’est justement la préparation classique qui ne m’attirait pas, parce que je trouve que ce sont beaucoup d’informations que je peux glaner par moi même. Alors que des exercices de relaxation c’est plus difficile à faire si je ne suis pas accompagnée. Je ressortais de ces séances très détendue et reposée ! Devant les diversités des préparations proposées, l’essentiel c’est que chacune trouve celle qui lui convient.

  • Je n’en ai pas fait, je suis de même rebutée par le fait de chanter à plusieurs mamans des chansons aux paroles trop mielleuses à mon goût… Mais par contre je chantais toute seule accompagnée d’un ukulele pendant ma grossesse et une de mes chansons était « À la claire fontaine ». Depuis quelques temps, dans le lit, le simple fait de chanter doucement cette chanson calme mon fils et l’endort très rapidement…

Votre message